RoboCop : Mort ou Vif

La vision originale de Frank MILLER pour l’ultime chapitre de la saga RoboCop est enfin révélée !

C’EST QUOI ?

L’adaptation en bande dessinée du scénario original de Frank Miller pour le film RoboCop 3 par Steven Grant et Korkut Öztekin, à laquelle le scénariste Ed Brisson apporte un épilogue. Illustrations additionnelles de Declan Shalvey. Respectueux du matériel original, représenté dans son intégralité, sans censure ni remaniements trahissant les intentions de l’auteur, ce récit furieux rend justice aux premiers films en leur offrant la conclusion qu’ils méritaient.

LES ÉDITIONS

RoboCop : Mort ou vif est d’abord paru en deux tomes moyen format souples de 96 pages chacun.

L’intégrale RoboCop : Mort ou vif paraît ensuite en Édition Hardcore, album grand format relié à couverture cartonnée de 196 pages réunissant toute la série. L’illustration de la couverture réalisée par Declan Shalvey. Le livre contient en bonus, la totalité des illustrations additionnelles de Declan Shalvey, Matthew Waite et Joe Quinones, en pleine page et sans marquages.

L’intégrale est également parue dans une version HARDCORE X MONDO, en tirage limité à 250 exemplaires. L’illustration de la couverture réalisée par Jay Shaw est tirée de la collection MONDO.

acheter

POUR QUI ?

Pour les amateurs de bandes dessinées viriles, les fans du RoboCop des 80’s, les cinéphiles curieux qui veulent découvrir l’histoire originellement prévue, les adorateurs de Frank Miller (300, Sin City, Dark Knight Returns...) qui sauront se rendre compte qu’il a réussi le tour de force de transformer le flic cyborg des deux premiers films en révolutionnaire indépendantiste du type « Dieu et mon flingue »…

DE QUOI ÇA PARLE ?

OCP, le cartel industriel au capitalisme exacerbé, propriétaire de Détroit, a débuté la démolition de la vieille ville pour faire place à son utopie urbaine totalitaire. Se bornant à appliquer sa directive prioritaire « protéger l’innocent », RoboCop prend parti pour les milliers de pauvres expulsés de chez eux par l’impitoyable milice privée de l’OCP.

POURQUOI ON L’AIME ?

Si l’on retrouve dans Mort ou vif nombre d’éléments exploités dansRoboCop 3 (la milice privée, les cyborgs assassins japonais et le survol de Détroit), le traitement, les personnages, l’intrigue et surtout le ton, diffèrent sensiblement du film qui s’en est inspiré. Victime de manipulations médiatiques qui la font passer pour un monstre sanguinaire, et traquée par le bras armé du conglomérat chimérique qui l’a fait naître, la créature 50% homme 50% machine prépare une contre-attaque destructrice. Cette « vraie » suite de RoboCop 2 prend tout son sens dans les yeux de ceux qui ont aimé les films de Paul Verhoeven et Irvin Kershner.

CE QU’ILS EN PENSENT

« Une vraie œuvre sur la rébellion, sur le sursaut social qui fait de l’ancien outil programmable à l’envie, l’icône héroïque d’un mouvement révolutionnaire, presque anarchique. » – Frenetic Arts

 « RoboCop est évidemment un Comics incontournable, qui indéniablement va à l’encontre de tous les codes actuels, et qui saura ravir les nostalgiques de cette époque où l’on pouvait lâcher un « fuck » sans se faire taxer de fasciste. Oh yeah !» – Sidekick Comics

 « Pour ceux qui préfèrent le matériau d’origine, le voici illustré chez les éditions Wetta… Le message est clair, sans humanité, la vie n’est qu’une farce nihiliste sans intérêt aucun, sauf pour les types en haut de l’échelle. Le monde de RoboCop est pollué, dépouillé de sa beauté. Portrait d’un futur qui nous pend au nez.» – Brazil 3.0


ROBOCOP : MORT OU VIF

Scénario : Frank Miller, Steven Grant & Ed Brisson

Dessins : Korkut Öztekin

Collection : REPLAY

Origine : États-Unis

acheter