Toxique

Une série Z inédite en VHS…

C’EST QUOI ?

Un hommage indirect aux vidéos de série Z des années 80 et 90, où les excès sanglants éclaboussaient l’écran, Toxique mélange les genres sans se soucier de rentrer dans une quelconque catégorie. Gore, pleine de rebondissements improbables, une B.D. au langage fleuri qui donnera raison à belle-maman : vous n’êtes pas normal…

LES ÉDITIONS

Toxique est disponible en édition standard : album souple (softcover) de 108 pages au format .115 (250×190) avec un introduction de Pat Shand. Une Édition Spéciale est également disponible : album souple (softcover) en grand format .255 (280×205) avec en supplément deux pin-ups, un éditorial, séquence du flashback en couleur (elle est en noir & blanc dans l’édition standard) et illustrations additionnelles en couleur pour un total de 116 pages.

Édition standard

Édition standard

Édition Spéciale

Édition Spéciale

acheter

POUR QUI ?

Pour ceux qui ne tomberont pas dans le panneau. Très « premier degré » dans sa présentation, Toxique est en réalité une vaste blague rigolote et Grand-Guignolesque qui ferait bien marrer Uwe Boll.

DE QUOI ÇA PARLE ?

Condamné pour le viol de son ex-petite amie, c’est en prison que Simon est initié aux sciences occultes.
Exécuté par asphyxie pour le meurtre d’un codétenu, il revient de l’au-delà sous la forme d’un gaz toxique.
Alors qu’il entame sa vengeance, un agent spécial du FBI, atteint de schizophrénie meurtrière, se lance sur ses traces.

POURQUOI ON L’AIME ?

Pur produit de l’imaginaire décomplexé de ses créateurs, Toxique fera passer son « héros » (un innocent accusé à tort qui finira par réellement devenir un assassin) d’une prison à une cité perdue de la jungle amazonienne à l’ambiance très Cannibal Holocaust en assumant pleinement son côté « WTF?! »… mais le récit vaut surtout pour le personnage de Jack Storm, agent spécial du FBI, possédé par un démon, qui enfilera une armure à la Iron Man pour tenter de stopper le tueur avant de finir aussi grillé et ravagé que Freddy Krueger. Recommandé aux collectionneurs de « video nasties » accros à la VHS…

CE QU’ILS EN PENSENT

« Toxique est clairement d’inspiration pulpo-nanardesque, son écriture étant à la fois désirée et maîtrisée… En lisant cette BD on ne peut s’empêcher de rire de cette écriture si typique, qui aurait donné un très bon film signé Umberto Lenzi, et c’est grâce au sérieux avec lequel est traité un univers pourtant volontairement craignos. Mission accomplie donc, on rentre dans le délire proposé par Toxique et Adam Cheal n’arrive pas à ce résultat n’importe comment. » – Culturellement Vôtre

« Deus Ex Machinas à la pelle, quêtes absurdes… C’est n’importe quoi, mais ça s’assume. Et puis c’est pas tous les jours qu’on se prend de sympathie pour des meurtriers satanistes. » – PlaneteBD

 

Toxique est disponible en édition standard : album souple (softcover) de 108 pages au format .115 (250×190) avec un introduction de Pat Shand.

Une Édition Spéciale est disponible : album souple (softcover) en grand format .255 (280×205) avec en supplément deux pin-ups, un éditorial, séquence du flashback en couleur (elle est en noir & blanc dans l’édition standard) et illustrations additionnelles en couleur pour un total de 116 pages.

Il existe une édition variante « VHS », album souple (softcover) au format .108 (240×170) dont la couverture imite le style d’une vieille jaquette de cassette-vidéo. Les pages sont imprimées façon ‘lo-def’ pour renforcer l’ambiance video-nasty de Toxique. Tirée en très petite quantité, cette version de 104 pages a été distribuée uniquement dans les librairies spécialisées.


TOXIQUE

Scénario : Adam Cheal

Dessins : Al ‘Renzo’ Rodriguez

Collection : RUSH

Origine : Royaume-Uni

acheter